Curry thaï au soja vert

On peut varier les légumes, et même omettre le galanga ou la citronnelle, qui peuvent être difficile à trouver. Pourtant, ces deux ingrédients confèrent au curry son goût typiquement thaï (que vous pouvez retrouver avec la pâte de curry). Ne vous arrêtez surtout pas à la longueur de la liste d’ingrédients, la plupart ne sont pas strictement indispensables…

Ingrédients pour 4 personnes

250 ml de lait de coco

30 g de noix de cajou crues non salées

200 g de soja vert, préalablement trempé pendant 12 heures

125g de bouquets de brocoli

125 g de haricots verts, coupés en morceaux de 4 cm environ

125 g de patate douce, épluchée et coupée en cubes

1 morceau de gingembre frais de 4 cm, coupé en rondelles fines

1 morceau de galanga frais de 4 cm, coupé en rondelles fines

2 tiges de citronnelle, fendues

1 oignon vert, haché

½ c. à café de curcuma en poudre

½ c. à café de graines de cumin

½ c. à café de graines de coriandre

½ c. à café de cardamome

1 filet de sauce soja

1 jus de citron

1 c. à soupe de pâte de curry thaï, ou 1 piment fort haché (optionnel)

1 morceau d’algue kombu pour la cuisson du soja vert

1 c. à soupe d’huile de coco (ou de tournesol)

Sel, poivre

⁃ Mettre à cuire le soja vert dans son eau de trempage avec l’algue kombu. Couvrir, porter à ébullition, puis réduire le feu et laisser mijoter environ 40 minutes, ou jusqu’à ce que le soja vert soit tendre.

– Dans un pilon, bien écraser ensemble l’oignon, le curcuma, le cumin, la coriandre, la cardamome, l’huile, le jus de citron, et éventuellement le piment ou la pâte de curry.

⁃ Dans un wok, sur feu vif, faire sauter la pâte obtenue quelques instants, en mélangeant. Puis réduire le feu et ajouter le lait de coco, le gingembre, le galanga, la citronnelle, la sauce soja, les noix de cajou et tous les légumes.

⁃ Amener à ébullition puis mijoter pendant 10 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient cuits, mais encore croquants.

⁃ Incorporer le soja vert cuit. Saler, poivrer. Servir immédiatement ou plus tard (c’est encore meilleur réchauffé) avec un riz basmati. Attention : la citronnelle et le galanga ne se mangent pas, et le gingembre, c’est selon les goûts !

Changez vos habitudes alimentaires progressivement! Commencez par prendre une tasse d'eau chaude le matin à jeûn. Et souvenez-vous qu'un écart, lors d'un repas social, a peu d'impact sur votre santé : l'important, c'est ce qui se répète chaque jour.