casserole de riz printanier

Ingrédients pour 6 personnes

2 tasses (500 ml) de riz basmati demi-complet

1 fenouil moyen, avec les feuilles ou encore 1 fenouil moyen + 1 bouquet d’aneth

3 beaux coeurs d’artichaut, cuits préalablement à l’eau bouillante et effeuillés, ou encore 1 botte d’asperges vertes, également cuites préalablement, mais encore croquantes

1 grosse patate douce, ou 3 belles carottes, coupées en bâtonnets

4 tasses (750 ml) d’eau froide

1 cuillérée à café de graines de fenouil en poudre

½ c. à café de sel rose de l’Himalaya (ou sel gris, à défaut)

1/4 de cuillérée à café de fénugrec

2 cuillérées à soupe d’huile d’olive

Poivre au goût, et éventuellement un filet de vinaigre de cidre

Dans un cuit-vapeur ou une casserole avec une marguerite, cuire les légumes (fenouil sans les feuilles, carottes ou patate douce, asperges si ce n’est déjà fait) pendant 30 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

Rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire et bien égoutter. Dans une casserole, verser l’eau, le riz et le sel. Porter à ébullition. Réduire le feu au minimum. Remuer et couvrir. Cuire de 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce que le riz soit tendre et qu’il n’y ait plus d’eau.

Avant de servir, mélanger délicatement les légumes aux épices (fénugrec et fenouil en poudre) et au riz. Disposer les coeurs d’artichaut (ou les asperges en morceaux) et arroser d’huile d’olive.

Rectifier l’assaisonnement au goût en ajoutant du poivre et un filet de vinaigre de cidre. Servir chaud, éventuellement en moulant le riz dans un bol, que l’on retourne sur l’assiette, pour un joli effet. Ajouter l’aneth ou le fenouil frais ciselés en décoration.

Les graines frémissent et les bourgeons apparaissent, la force du Kapha est en nous ! C'est le moment de secouer la torpeur hivernale et de stimuler son métabolisme en bougeant davantage