Pesto aux orties

Inventez votre variante, l’ortie est très facile à marier : on peut remplacer le basilic par de l’aneth et l’huile par de la crème entière liquide (prévoir un peu plus d’un quart de tasse); on peut aussi ajouter de l’ail et l’écraser avec le gingembre, pour un goût plus prononcé.

Ingrédients pour 1 pot à confiture de pesto d’orties

1 petit panier d’orties fraîches

1/4 de tasse d’huile d’olive ou de sésame

1 gros bouquet de basilic (alternative possible : coriandre fraîche, persil, menthe…)

¼ de tasse de graines de tournesol grillées à sec (ou autres graines : pignons de pin, graines de courge, de sésame, de chanvre…)

1 petit morceau de gingembre frais (1 cm de long), haché

1 cuillérée à soupe de jus de citron vert (lime) ou de citron

Sel, poivre

 

Laisser tremper les orties dans de l’eau citronnée, puis rincer. Dans une grande casserole d’eau bouillante, jeter les orties puis les laisser bouillir 3  à 5 minutes. Bien égoutter et réserver (laisser refroidir, on peut les conserver jusqu’à 3 jours ainsi cuites).

Dans le bol du mixeur, mettre tous les ingrédients sauf les orties. Bien mélanger. Hacher les orties cuites, puis les ajouter au mélange. Mixer de nouveau. Rectifier l’assaisonnement (sel, citron), et éventuellement la texture (huile). Servir chaud sur des pâtes ou froid sur une salade.

 

Les graines frémissent et les bourgeons apparaissent, la force du Kapha est en nous ! C'est le moment de secouer la torpeur hivernale et de stimuler son métabolisme en bougeant davantage