Vata

Le Vata est dominant dans la nature d’octobre à janvier. Les déséquilibres du Vata sont donc plus susceptibles de se manifester à cette période de l’année, ou lorsque vous voyagez dans une région froide ou venteuse. Dans ces conditions , il est plus que jamais essentiel de suivre les recommandations ci-dessous pour contrôler Vata en vous.

La constitution individuelle Vata

Le Vata est associé aux éléments air et ether (espace), il se caractérise par le mouvement, le changement, l’irrégularité et la sécheresse.

Les personnes de type V sont habituellement minces et ne prennent pas de poids, sauf si elles abusent énormément de la nourriture, ce qu’elles peuvent avoir tendance à faire pour se sentir plus stable et faire le plein d’énergie pour leur prochaine frénésie d’activité. En effet, les V sont toujours en mouvement : leur mental est extrêmement rapide, flexible et créatif, ce sont souvent des artistes ou des initiateurs.

L’individu V disperse son énergie : il bouge beaucoup, parle beaucoup et vite, avec enthousiasme. Son niveau d’énergie est variable, puisqu’il a très peu de réserves : il est soit survolté, soit épuisé et doit alors se reposer. Le V est impulsif, en particulier il dépense son argent de manière compulsive et n’a pas tendance à économiser.

Le V est changeant : il se fait des amis facilement, mais ne maintient pas le contact sur la durée; il ne peut conserver un même emploi longtemps ; il change continuellement de centre d’intérêt. Son mental est très aiguisé, il a la répartie rapide, sa mémoire est excellente à court terme mais son caractère changeant fait qu’il oublie vite. Curieux, actif et inventif, en situation de stress il peut devenir anxieux, peureux et craintif.

Les V aiment faire de l’exercice physique intense, sauter, courir… Mais ils épuisent ainsi leur organisme et devraient privilégier des activités comme le yoga, le stretching, le tai chi ou la marche. Un bon exercice physique se situe à la moitié seulement des capacités d’un individu, jusqu’aux premières traces de transpiration, pas plus.

L’individu V souffre du vent et du froid, a la peau sèche et une mauvaise circulation dans les extrémités. Il transpire peu et adore le soleil. Il a beaucoup besoin de nourrir sa peau et ses tissus, intérieurement et extérieurement, par de l’huile (surtout de sésame). Même si cela est souvent contraire à son désir de variété, d’excitation et de divertissement, il doit absolument se stabiliser par une routine quotidienne et se réchauffer intérieurement par une nourriture chaude, onctueuse et épicée.

Le voyage, les stimulations, les stimulants (drogues, sucre, alcool, tabac), la musique trop forte, sont autant de facteurs de déséquilibre du Vata. Les symptômes d’aggravation du V incluent : flatulences, constipation chronique, désordres ou douleurs nerveuses, arthrite et problèmes articulaires, gerçures, sécheresse cutanée, épilepsie, hystérie, angoisses, anxiété, confusion mentale et pertes de mémoire.

Ce qui déséquilibre la constitution VATA (à éviter) :

  • Se faire du souci
  • Manquer de sommeil
  • Manger à toute vitesse, sur le pouce
  • Jeûner ou sauter des repas
  • Manger des aliments secs, surgelés, conservés plusieurs jours
  • Courir (jogging) et se déplacer beaucoup (voiture, train, avion…)
  • Travailler de longues heures
  • N’avoir aucune routine établie
  • Ne jamais lubrifier sa peau
  • Réprimer ses émotions
  • Subir une intervention chirurgicale abdominale
  • Abuser des stimulants : sucre, drogues, caféine, tabac, alcool…

Comment équilibrer sa constitution VATA (à privilégier) :

  • Rester au chaud, s’habiller chaudement surtout en cas de vent sec, se protéger des courants d’air (surtout le cou, la nuque, la tête, les épaules)
  • Se reposer, écouter de la musique relaxante, respirer profondément
  • Méditer quotidiennement (surtout avant 7 h du matin) pour calmer l’agitation mentale
  • Se faire masser ou s’auto-masser
  • S’ancrer grâce à une routine (heures des repas, activités, soins personnels, repos…) répétée quotidiennement
  • Eviter tout froid extrême, les aliments froids ou surgelés, les boissons glacées
  • Minimiser les aliments crus, surtout les pommes crues et les choux
  • S’enduire le corps d’huile, au minimum une fois par semaine, idéalement tous les jours, et prendre un bain chaud au bout d’une heure pour éliminer l’excès d’huile sur la peau
  • Manger des aliments chauds, humides, bien lubrifiés (par exemple, de la soupe avec un peu d’huile ou de beurre)
  • Privilégier des aliments aux goûts doux, acide et salé
  • Se créer un environnement calme, paisible, où l’on se sente protégé, en sécurité
  • Passer un maximum de temps dans des lieux tranquilles, chauds et humides

 

Changez vos habitudes alimentaires progressivement! Commencez par prendre une tasse d'eau chaude le matin à jeûn. Et souvenez-vous qu'un écart, lors d'un repas social, a peu d'impact sur votre santé : l'important, c'est ce qui se répète chaque jour.