Kapha

Le Kapha est dominant dans la nature de février à mai. Les déséquilibres du Kapha sont donc plus susceptibles de se manifester à cette période de l’année. Il est donc essentiel de suivre les recommandations et le régime alimentaire approprié pour contrôler Kapha en vous , encore plus que le reste de l’année.

La constitution individuelle Kapha

Le Kapha est associé aux éléments terre et eau. Les personnes de type Kapha sont d’un naturel calme, pragmatique et bien ancré.

Ils ont une structure physique forte, ils peuvent devenir des athlètes s’ils font du sport. Cependant, ils prennent du poids facilement et doivent contrôler leur alimentation et faire beaucoup d’exercice pour le perdre. Le K saute facilement des repas et est capable de jeûner plusieurs jours sans conséquences. Il peut tolérer une activité physique intense et prolongée. Il a la capacité d’effectuer un travail physique répétitif et de longue durée. De toutes les constitutions, c’est le K qui a la meilleure résistance (immunité naturelle) et la plus grande longévité, s’il ne se déséquilibre pas par son style de vie.

Un individu K ne gaspille pas son énergie : satisfait et paisible, il bouge lentement, parle peu, d’une voix monotone ou mélodieuse. Les K sont naturellement doués pour maintenir des relations sociales, ce sont des amis loyaux et des employés fidèles. Il sont économes, tendance qui peut tourner à l’avarice. Ils apprennent lentement, mais n’oublient jamais ensuite. Le K peut suivre indéfiniment la même routine confortable, pourtant il est sain pour lui d’en sortir, de bouleverser ses habitudes, de rechercher toutes les situations de stimulation, de lâcher prise (sur la nourriture et la sécurité, notamment).

Il est essentiel pour l’équilibre du K de faire beaucoup d’exercice, tous les jours : sports intenses, activités aérobiques. De toutes les constitutions, le K est le moins attiré par l’activité physique, sa tendance est plutôt à l’inertie et à la lenteur. Pourtant il ne peut que tirer profit de l’exercice physique : loin de le fatiguer, le sport intense lui donne de l’énergie et régule son fonctionnement.

En déséquilibre, les K souffrent entrent autres de congestion (rhume…), d’excès de mucosités (sinusite, asthme…), de toux, de rétention d’eau, d’œdème, de jambes lourdes et gonflées, de surpoids voire d’obésité, de diabète, de calculs, de maladies cardio-vasculaires, de maux de tête et de dépression.

Ce qui déséquilibre la constitution KAPHA (à éviter) :

  • Faire de longues siestes après les repas
  • Manger beaucoup d’aliments gras
  • Manger en quantité excessive
  • Séjourner dans des lieux froids et humides
  • Frustrer son côté créatif
  • Se complaire dans l’inertie
  • Passer ses journées sur le canapé devant la télé
  • Penser que quelqu’un d’autre fera les choses à notre place
  • Ne pas faire d’exercice physique
  • Prendre des sédatifs, des antidépresseurs et des tranquillisants
  • Réprimer ses émotions
  • Manger des desserts au moins une fois par jour, surtout des pâtisseries à la crème et des glaces

Comment équilibrer sa constitution KAPHA (à privilégier):

  • Faire quotidiennement beaucoup d’activité physique
  • Réduire au minimum sa consommation de matières grasses, incluant les aliments frits
  • Eviter les aliments et les boissons glacés, les sucreries, la consommation quotidienne de pain
  • Choisir des aliments chauds, légers et secs
  • Le gingembre en poudre, le curcuma et le poivre noir stimule la digestion des K
  • Ne pas boire plus d’un litre de liquide par jour
  • Privilégier des aliments aux goûts piquant, amer et astringent (exemples de goût astringent : grenade, banane pas mûre, légumineuses)
  • Consommer une grande variété de légumes frais, d’herbes et d’épices
  • Manger des céréales complètes pour s’assurer un apport d’énergie adéquat
  • Passer un maximum de temps dans des lieux énergisants, chauds et secs
  • Le sauna sec est bénéfique (mais pas le hammam, il faut éviter l’humidité)
  • S’ouvrir aux changements, à la variété et aux défis dans sa vie, rechercher des situations stimulantes

 

 

 

Changez vos habitudes alimentaires progressivement! Commencez par prendre une tasse d'eau chaude le matin à jeûn. Et souvenez-vous qu'un écart, lors d'un repas social, a peu d'impact sur votre santé : l'important, c'est ce qui se répète chaque jour.